Quel futur pour la recherche d'information en ligne ?

Rédigé par le

Google Search Marketing

Quel futur pour la recherche d'information en ligne ?

Laurent Bourrelly, SEO Rockstar et membre de la mythique Dark SEO Team, nous a demandé à moi et d’autres bloggueurs de commenter, via une publication synchronisée, une récente étude commandée par Google sur le futur de la recherche d’information en ligne. L’étude en question vise à identifier les attentes des internautes pour évaluer les évolutions futures à apporter à Google. En tant que SEO, il est important de s’intéresser de près à ce qui suscite l’intérêt des moteurs de recherches.

DirectPanel, sollicité par Google pour cette étude, s’est basé sur un panel de 1002 internautes français « avancés » et âgés de 15 à 50 ans.

Usages des internautes

Sans grandes surprises, 99% des internautes interrogés utilisent un moteur de recherche sur leurs ordinateurs. Cependant, la hausse de l’utilisation d’un moteur de recherche sur les téléphones portables est significative et l’étude montre que 26% des internautes interrogés par cette étude sont concernés. L’étude aurait pu être plus précise en indiquant le type de téléphones portables dont disposent ces « internautes avancés », du coup il est difficile d’évaluer précisément le taux d’utilisation d’un moteur de recherche sur des mobiles avec forfait appropriés ou facilitant l’utilisation de l’Internet mobile.

Usages des internautes

Enfin, 5% des internautes utilisent un moteur de recherche sur un autre appareil. Quels sont ces appareils ? iPod Touch ? Les consoles de jeux vidéos de salon (Nintendo Wii, Xbox 360…) ? Les consoles de jeux vidéos portable (PSP, Nintendo DS…) ? Box des fournisseurs d’accès à Internet ? Difficile à dire.

Activités des internautes

L’achat en ligne est une activité pratiqué à 84% par les internautes interrogés, viens ensuite l’écoute de musique et la lecture de vidéos en streaming (75%), le chat (62%), le jeux en ligne (48%) et le téléchargement (musique, logiciels, films…) à hauteur de 46%.

Activités des internautes

Les axes potentiels de google ? shopping, musique, vidéos et chat.
Les impacts SEO ? Arrivé de Google Shopping, potentiel évolution de Google Music et présence accrue de Google Video (Universal Search).

Mobilité

1/4 des internautes interrogés utilisent donc un moteur de recherche sur un téléphone mobile, l’attention attirée par ce chiffre à amené DirectPanel à allé voir un peu plus loin. En résumé, chaque jour, 42% de ces internautes utilisent un moteur de recherche et 79% utilisent un moteur de recherche sur leurs téléphone mobile au moins 1 fois par semaine.

Mobilité

Jusque là, le futur de la recherche tendrait à garder le focus sur les utilisateurs équipés d’ordinateurs et à se concentrer sur les attentes des internautes avancés qui recherchent des informations sur Internet à l’aide de leurs téléphones mobiles. Notons que les internautes avancés n’ont pas été choisis par hasard, ils sont souvent bêta testeurs et surtout leader d’opinion dans le développement d’un usage grand public futur.

Attentes des internautes

« Si tous les utilisateurs avancés d’Internet considèrent que les moteurs de recherche existants répondent à la plupart de leurs attentes, ils estiment qu’ils peuvent encore être améliorés de façon significative (48%) ou même de façon radicale (19%). Ils ont donc bien conscience que l’on a pas encore exploité toutes les possibilités technologiques. »

La réalité c’est qu’il y a encore beaucoup d’attente de la part des internautes dans la recherche d’information sur Internet. Pour plus de 50% des internautes interrogés l’amélioration dans l’affichage et la présentation des résultats, l’assistance à la recherche et l’aspect interactif/participatif sont les points clés sur lesquels les moteurs de recherches doivent évoluer.

Pour 37% la personnalisation des résultats de recherche est un élément sur lequel les moteurs de recherche doivent évoluer. « Les femmes ont des attentes plus élevées sur les fonctionnalités de personnalisation ».

Ces attentes ont semble-t-il déjà été comblées avec l’intégration notamment du concept de recherche universelle, de Google Suggest, Google History ou encore de SearchWiki. Il y a donc encore des attentes du cotés de ces fonctionnalités. Les internautes veulent donc des résultats de recherche plus vivant, plus attrayant et semblent être parfaitement ouvert à des orientations effectuées par Google dans leurs choix sur les pages de résultats.

Attentes des internautes

Quels seront les impacts pour les SEO si Google suit cette tendance ? Capter l’attention des internautes sur les moteurs de recherche s’avérera plus complexe qu’elle ne l’est aujourd’hui si le modèle suggestif, interactif, participatif et personnalisé se développe selon ces attentes. Il s’agira de plus en plus de répondre à un besoin « profiler ». Surtout qu’on peut parfaitement envisager, outre un modèle de suggestion basé sur les centres d’intérêts, un modèle de suggestion via un profiling algorithmique plus pointu, basé sur une modélisation de requêtes types.

Pertinence des résultats de recherche

La principale attente est, et sera toujours, la pertinence. Ce n’est pas une grande découverte en soi. Néanmoins, l’étude met l’accent sur les fonctionnalités qui sont le plus susceptible d’apporter une valeur ajoutée à cette pertinence aux yeux des internautes interrogé.

Pertinence des résultats de recherche

L’accent ? Filtrage, Géolocalisation, Google Shopping, Suggestion/Personnalisation, SearchWiki, Forums de discussions et modèle « Yahoo! Answer », Traduction et Recherche sémantique.

Concrètement pour le SEO ? Pas grand chose de nouveau, si ce n’est quelques tendances envisageable. Mis à part çà ? Une forte probabilité pour l’apparition de Google Shopping en France.

Fonctionnalités surréalistes

Dans l’étude, DirectPanel à réalisé un TOP 6 des fonctionnalités les moins réalistes pour les internautes. Ce sont, d’après moi, des points sur lesquels les internautes interrogés seraient sans doute « épaté » et cela aurait un impact significatif sur le « leadership » et sur le « capital sympathie » accordés aux entreprises proposant des services de recherche tels que ceux-ci.

Usages

Fournir instantanément des informations sur une personne / objet que je vois :

C’est possible à l’aide d’un téléphone mobile, ce n’est donc pas tant surréaliste que cela.

Fournir instantanément des informations sur ce que j’entends :

Il existe une application iPhone qui permet d’identifier les titres de chansons que l’on passe devant le micro, ce n’est donc pas non plus tant surréaliste que cela. Son fonctionnement est assez épatant au passage… On allume la radio › une musique nous plait › on met le micro de l’iPhone à proximité de la source sonore › l’application nous fournis le titre de la chanson.

Bon cela dit, avant que Google arrive à lire dans nos pensées ou dans notre mémoire, puis arrive à les analyser de manière algorithmique afin de nous proposer des résultats de recherche… il y a encore du chemin à faire :D

Apparemment, l’étude indique que 71% des personnes interrogés serait intéressé par une fonctionnalité leurs permettant de rechercher un emploi et de les aider à en trouver. Un Google JobSearch en vue ? :)

Conclusion rapide

Fort potentiel pour Google Shopping et une application mobile associée (comparaison de prix en magasin par exemple). Développement d’applications de recherche spécifiques aux téléphones mobiles et modèles de recherche axés sur la mobilité. Fort potentiel pour les résultats de recherche centrés utilisateurs via profiling, personnalisations de recherches et fonctionnalités associées. Possible visibilité accrue de résultats géolocalisés, des forums de discussions, des sites web type Yahoo! Answer et de Google Video (je sais que c’est déjà le cas).

Mon avis personnel est que cette étude vise, à priori, à conforter les axes stratégiques sur lesquelles Google s’est engagés depuis maintenant 3 ans. Peut-être aussi que les réponses de ces internautes ont été indirectement orientés par ces choix stratégiques ? On peut parfaitement imaginer que Google définisse indirectement des normes.

Dorénavant chez Google France, on peut tout à fait imaginer qu’ils n’hésiteront pas à se concentrer sur une version française de Google Shopping et qu’ils envisageront un lancement cette année, mais cela reste purement spéculatif.

L’étude « Search of the future »

Articles associés

Publications connexes :

Les 5 commentaires pour "Quel futur pour la recherche d’information en ligne ?" :

  1. Léo le 22 janvier 2010 à 10:07 http://fr.propulsr.com/blog/

    Parallèle intéressant entre les attentes, l’activité des internautes et le SEO.

    Le rôle (actif / passif) des internautes dans le classement des sites est aussi un aspect que j’aimerai tester / voir approfondi.

    re les 50 personnes utilisant un autre moyen pour se connecté, je suis moi aussi curieux de savoir quels ils sont.

  2. Morgan le 22 janvier 2010 à 10:57 http://morgan.jerabek.fr

    Surprenant que vous ne soyez que 2 à vous être attardé sur l’aspect shopping que Google pourrait développer. C’est à mon sens une orientation très probable de Google.

    Ce que je retire aussi de ton analyse c’est la prédominance de la personnalisation que semblent souhaiter les internautes, via le profiling, etc. Comme quoi Google avait donc vu juste…

    Vraiment sympa cette idée de billet synchro en tout cas :)

  3. » L’avenir des moteurs de recherche | Rémy Bigot, Spécialiste Google et e-commerce le 22 janvier 2010 à 11:02 http://www.remybigot.com/moteurs/lavenir-des-moteurs-de-recherche/

    […] SEO Player […]

  4. Renaud Joly le 22 janvier 2010 à 13:10 http://www.renaud-joly.fr/

    Moi ce qui me décoit un peu c’est que 48% + 19% pensent que les résultats peuvent être améliorés. La question est mal posée car les résultats peuvent toujours être améliorés en fait.

    La vraie question est plutot « Etes-vous satisfait des résultats ? » (NB : ne pas la poser a un référenceur ) et sur cette question le score est de 56% par exemple sur les internautes US.

  5. Seb le 22 janvier 2010 à 14:02 http://www.seoplayer.com

    @Léo : Je vois pas trop dans quel sens tu aimerais tester ou approfondir ces aspects ? Tenter de se positionner sur des requêtes correspondantes à des profils type d’internautes (connectés sur Google) ?

    @Morgan : Oui j’ai l’impression en voyant çà que l’internaute s’attend à plus d’intelligence de la part du moteur de recherche vis à vis de son cas en particulier. Pour ce qui est de l’aspect shopping à vrai dire je suis étonné qu’on soit si peu à en avoir fait mention, c’est surement du à une approche différente de la question et de la lecture du document.

    @Renaud : Cette question est bien évidemment mal posée, on peut même dire que tout peut être amélioré sans exception. Elle est conne cette question mais elle amène la personne interrogée à se poser quand même la question avant qu’on l’amène sur le terrain des innovations possibles, je vois çà plus comme une entrée en matière vers une nouvelle séries de questions qu’autre chose.

Les commentaires sont fermés.